Une fondation pour la tuberculose

LC • L’EPFL crée une fondation pour lancer un antituberculeux mis au point dans ses laboratoires dans le cadre d’un projet européen. La tuberculose, qui tue encore plus de 1,5 millions de personnes par année, n’est pas rentable pour l’industrie pharmaceutique, les coûts de développement sont trop élevés, et les pays concernés ayant souvent à peine les moyens de maintenir leur système de santé.

Avec sa fondation IM4TB, l’EPFL entend donc prendre le relais, là où le modèle industriel montre ses limites. Des chercheurs de l’EPFL et de l’Institut Bach à Moscou viennent de découvrir un nouveau traitement extrêmement prometteur contre la tuberculose, en progression notamment dans l’Est de l’Europe.

C’est dans la foulée de ce projet européen que les scientifiques ont créé la fondation IM4TB sur le campus.