Des jeunes artistes de la région exposés

Les 5 et 6 avril, le collectif artistique eeZee organise une exposition, intitulée «De l’encre au pixel», pour promouvoir de jeunes artistes de la région et entremêler histoire et moyens d’expressions, passés et présents. Au programme: exposition d’œuvres, live painting, jam graffitis, fresques, battle d’illustration et projections vidéo. Cette collaboration entre eeZee et l’Eracom permettra à une vingtaine d’artistes issus du collectif d’être exposés aux yeux du public.

Etude globale demandée

Voilà qui ne va pas faire plaisir aux quelque 3600 signatures d’opposants au postulat de Manuel Donzé proposant d’étudier la piétonnisation de la rue Marterey. Mardi 19 mars, le Conseil communal a en effet décidé de faire étudier à la Municipalité cette possibilité. Le débat a fait rage entre partisans d’une ville verte et défenseurs des commerces. La municipale Florence Germond a insisté sur la nécessité d’une étude globale, prenant en compte chacun, et s’inscrivant dans le cadre du Plan directeur communal.

L’immeuble social sort de terre

Mardi 19 mars, la première pierre de l’immeuble social, à la rue St-Martin, était posée symboliquement par les municipaux Natacha Litzistorf et Oscar Tosato. Un bâtiment sur sept niveaux qui devrait voir le jour en 2021. Le projet, appelé «Le Manteau», ambitionne de réunir sous le même toit plusieurs prestations sociales telles que La Soupe populaire, l’Espace, un hébergement d’urgence de 35 lits ainsi que 33 logements sociaux à loyers contrôlés et 40 chambres dans huit appartements communautaires.

Une réussite lausannoise

En mai 2018, la Ville de Lausanne a mis en place un programme d’actions afin de promouvoir les édicules, ces petits établissements insolites qui participent à dynamiser la ville. Opération réussie: Lausanne en compte aujourd’hui 26 alors que deux édicules font actuellement l’objet d’un appel à projets: «la Cabane des cygnes» et «le Pavillon de la Promenade du Bois-de-Beaulieu», à Beaulieu. Ce dernier est classé Monument historique pour son extérieur, il est entouré de parcs et de places de jeux et il est proche de l’Institut et Haute Ecole de la Source.