Le goût du risque en 2019

En 2019, le Festival de la Cité Lausanne continue de proposer une manifestation singulière. Notam-ment par la participation de «A mon seul désir» de Gaëlle Bourges. Une pièce sur notre rapport à la représentation de la virginité et de la nudité des femmes qui convoque un chef d’œuvre du Moyen Âge: la tapisserie de «La Dame à la licorne». La pièce se clôt avec un bestiaire incarné par une trentaine de volontaires de la région.

La 48e édition se déroulera du 9 au 14 juillet 2019 et la programmation complète sera dévoilée le 5 juin.

Son directeur part en 2021

Initialement signé pour une durée de quatre ans, le mandat du chef américain à la tête de l’Orchestre de Chambre de Lausanne a déjà été prolongé de deux ans. Après plusieurs années productives et fructueuses avec l’orchestre, Joshua Weilerstein a décidé de ne pas demander le renouvellement de son mandat de directeur artistique. Il quittera ses fonctions à l’issue de la saison 2020-2021. L’orchestre tire d’ores et déjà un bilan très positif de cette collaboration, aussi bien sur le plan musical qu’humain.

Un labyrinthe de bougies

Méditer dans un labyrinthe spirituel, c’est aller à l’intérieur de soi », annonce la démarche proposée au temple de la Sallaz. Il s’agit d’un outil de pratique spirituelle qui a traversé des millénaires et de nombreuses traditions religieuses. En cette période pascale, du 15 au 19 avril, l’église de La Sallaz présente un labyrinthe circulaire constitué de 400 bougies. Au centre, une croix illuminée. En arrière-fond, une musique douce.

Du lundi 15 au vendredi 19 avril entre 16h et 21h.

Journée lausannoise du vélo

Nos lecteurs l’auront corrigé d’eux-mêmes: contrairement à ce qui a été mentionné dans notre édition du 4 avril dernier, la traditionnelle Rando des farfadets qui aura lieu dans le cadre de la Journée lausannoise du vélo le 11 mai prochain, se fera à vélo et non à pied.

www.journeeduvelo.ch